La Foire aux Questions
Il faut tout d’abord trouver une surface plane et propre, sans aucun élément pouvant abimer le spa (petit cailloux, verre, etc.). Vous pouvez l’installer aussi bien en intérieur qu’en extérieur, tout dépend de la surface dont vous disposez. Le fait qu’il soit mobile vous permet de ne pas limiter votre choix à un seul emplacement !
Dans le cas d’une installation en intérieur, il est important de prendre en compte l’évacuation de l’évaporation de l’eau ! Il faut que la pièce ait une bonne aération naturelle. Un déshumidificateur d’air peut-être utile. L’humidité étant générée seulement quand le spa gonflable est découvert, il s’agira de s’assurer d’une bonne ventilation au moment de son utilisation et quelques minutes après.
Dans ce cas, plus de problème d’humidité et d’aération ! Toutefois, se posent les contraintes liées à la météo et au type de sol de votre jardin. Il s’agira de bien choisir une surface plane pour ne pas qu'il penche et sans petit cailloux ou autres objets pouvant endommager le dessous de votre spa. Bien que l’eau soit chaude, Il faut aussi être disposé à se baigner par temps froid ! Pour en profiter toute l’année même quand il pleut, il est conseillé de le mettre sous un abri, si vous en disposez d'un.
Tout dépend de la qualité d’isolation que vous allez lui accorder. Il est vrai que ses matériaux ne sont pas très à l’aise avec des températures inférieures à 0. Il est recommandé d’éviter de le laisser vide et non chauffé lorsqu’il est installé dehors et que vous ne l’utilisez pas. Vous pouvez descendre la température demandée au minimum afin de conserver une certaine filtration et un minimum de chauffage. Votre spa ne gèlera pas tant qu’il sera alimenté.
Il est difficile de donner une estimation précise du coût d’utilisation d’un spa gonflable car trop d’éléments entrent en compte comme le temps d’utilisation moyen, l’ensoleillement du lieu, la taille du spa (quantité d’eau), etc. Toutefois la consommation d’électricité par exemple sera nettement moindre que pour un spa en dur. Le spa gonflable a cet avantage d’avoir un faible coût de fonctionnement.
La bonne température va dépendre de certains critères comme votre âge, le temps d’utilisation, votre condition physique, etc. Globalement la température de l’eau est comprise entre 32°C et 40°C. Pour un adulte et une utilisation de moins de 15 minutes, la température peut être entre 38°C et 40°C. Elle doit être comprise entre 32°C et 35°C pour un enfant, une femme enceinte ou une utilisation de plus de 15 minutes.
Il faut savoir que tous les spas font du bruit. Que ce soit un spa en dur ou un spa gonflable. Le bruit vient essentiellement des bulles. Toutefois la pompe peut paraitre bruyante en fonction des modèles et des marques. Les modèles à jets ont tendance à être moins bruyant que ceux à bulles.
Il est conseillé de changer entièrement l’eau de votre spa une fois tous les 4 à 8 semaines et ¼ de l’eau une fois par semaine, dans le cas d’une utilisation régulière de celui-ci.
L’eau est un élément à surveiller impérativement. Elle doit être analysée une fois par semaine avec des bandelettes que vous trempez pendant 5 minutes. Son pH doit toujours être compris entre 7,2 et 7,6 (couleur orangée sur la bandelette). Si ce n’est pas le cas, vous pouvez utiliser des produits stabilisant pH + ou pH –. Attention notamment à bien vérifier le taux d'alcalinité de votre eau, l'eau chaude augmente le dépôt calcaire sur les résistances électriques et peut endommager votre jacuzzi.
Pour le traitement de votre eau, il est recommandé d’utiliser du brome et/ ou de l’oxygène actif. Au démarrage de votre spa mettez dans l’eau 50 gramme de brome choc. Une fois par semaine mettez dans le doseur flottant 5 pastilles de bromes et réglez sur la position 1. Et enfin, 1 fois par mois vous pouvez remettre 50 gramme de brome choc dans le spa.
Dans un premier temps vous pouvez changer la cartouche filtrante par une neuve. Vérifiez ensuite qu’il y a bien un retour d’eau dans votre jacuzzi puis regardez si la pompe n’est pas bouchée. Si ce n’est pas le cas c’est que votre résistance est en panne. Il vous faudra donc changer la résistance en démontant le bloc (prenez la notice avec vous !) pour contrôler le passage du courant. Dévissez le débitmètre et assurez-vous qu’il ne soit pas obstrué par un corps étranger.
Si les taches sont blanches cela est dut à votre eau devenu trop calcaire ! Nous vous conseillons d’utiliser un anticalcaire dans votre jacuzzi ou de remplir celui-ci avec une eau adoucie (adoucisseur) ou bien encore de diminuer la teneur en pH avec les produits adéquats.
Il s’agit ici d’un champignon qui s’est développé à cause d’un déséquilibre de l’eau. Il vous faudra donc d’abord vérifier le pH de l’eau (entre 7,2 et 7,6) puis remplir le doseur flottant de chlore pendant 72h (ne pas laisser le chlore au contact du liner) et laissez la filtration fonctionner en même temps. Brossez les parois puis remplacez l’eau.
Nous poser une question

Nous pouvons répondre à toutes vos questions concernant les spas gonflables. Vous pouvez pour ceci nous envoyer un message via le formulaire de contact ci-dessous.

Votre nom*

Votre Email*

Sujet du message

Votre Message*